Mon avis sur Heroes of the Storm

La compétition professionnelle dans le cadre de jeux vidéo a vu le jour il y a plus de deux décennies. D’abord, elle a été pratiqué par les jeux à la FPS comme Doom, Couter strike etc. Puis le sport électronique devient une véritable institution avec les jeux de combat et de stratégies en temps réel (RTS) tels que Starcraft. Cette institution utilise des quantités d’argent de plus en plus conséquentes dans les prix et récompenses. Ce qui fait que lors de la league de Legends en 2013, les joueurs professionnels participant au tournoi ont été considérés comme des sportifs professionnels. Après le succès de la populaire League of Legends, d‘autres compétitions sur le genre MOBA se sont aussi apparues dont Dota 2 et Heroes of the Storm entre autres.

Heroes of the Storm et le sport électronique

L’évolution de ce jeu esport MOBA de Blizzard est liée à Blizzard-All-Stars. En 2009 et 2010, Blizzard a présenté les cartes DoTa All Stars et la carte de style Arts. Le mois d’octobre 2011, le jeu a subi une nouvelle mise à jour. Plusieurs cartes différentes, l’ajout de nouveaux héros (60/70), la possibilité immense aux univers de Blizzard… caractérisent l’update. C’est au courant du mois d’octobre 2013 que Blizzard-All-Stars adopte un autre nom « Heroes of Storm ». Le jeu devient alors free-to-play. C’est-à-dire qu’il peut être joué sur place. Blizzard ouvre le site officiel de Heroes of the Storm et recrute des postes comme community manager, project manager etc. Quelques années après, les joueurs peuvent s’affronter sur le titre avec la compétition BlizzCon pour la Ligue de championnat mondial (HGC). Le titre de genre arène de bataille en ligne figure parmi les jeux qui attirent de plus en plus de joueurs dans le secteur esports.

heroes-of-the-storm-tournoi-esport-guadagames.comBlizzard a mis l’accent sur la promotion des évènements esports lors du lancement de la compétition en 2015 jusqu’à maintenant. On cite par exemple la compétition universitaire Heroes of the Dorm basée sur Heroes of Storm. Au cours de l’année 2016, les développeurs décident de revoir la logique ou la cohérence du jeu. Parce qu’il est impossible d’avoir des héros qui fournissent des renseignements sur ce qui se passe dans le monde entier, dans un même flux de données ou sur un site web. Ils ont donc décidé de redresser leur scène esport en lançant la HGC. Celle-ci est une A-Team League qui s’exécute en Amérique du Nord, en Europe, en Corée et en Chine. Toutes leurs équipes touchent au moins 100 000 dollars comme indemnité minimale de participation si elles participent toute l’année. Blizzard vise ainsi à un investissement à long terme pour les joueurs qui en font leur carrière. Pour rappel, le jeu ajoute régulièrement des nouveaux personnages sans toutefois secouer le méta ou la scène compétitive. Cela pourrait être des changements radicaux, l’ajout de nouveaux talents etc. Par ailleurs, en décidant de se lancer dans le domaine du tournoi HGC, Blizzard a pris des mesures. S’il y aurait des héros qui peuvent impacter le match, les joueurs professionnels disposeront de plusieurs semaines pour s’adapter avec les changements avant qu’ils soient appliqués dans le milieu de tournoi.

Bref, le sport électronique n’a pas fini de progresser et de séduire de plus en plus de joueurs et de spectateurs et de generer de l’argent.