Mon avis et test du jeu : Siberia 3

Syberia 3 ne devait sortir qu’en juin 2010, seulement voilà le scénariste belge Benoît Sokal décide qu’il fera partie des nouveautés les plus attendues de 2017. Enfin, quand on parle de nouveautés très attendues, on fait surtout référence à ce jeu qui devait être épatant tant dans le fond que dans la forme. Seulement, beaucoup de fans vont être un peu déçus surtout s’ils s’attendent à une grande amélioration du jeu depuis sa première version. Certes, ils retrouveront leur chemin au cœur de l’univers sokalien qui reste très attachant. Mais les choses risquent de se compliquer dès qu’ils invitent de nouveaux joueurs à tenter l’aventure avec eux. Test et avis.

Syberia 3 : l’histoire

Syberia 3 est un jeu d’aventures issu de l’âge d’or. Sorti une quinzaine d’années après les deux premier opus, le jeu est toujours réalisé par le dessinateur de BD Benoît Sokal. L’histoire se déroule quelques semaines après les événements de la seconde version. Kate Walker, la jeune avocate américaine partie à la recherche du mystérieux Hans Voralberg, créateur d’automates de génie lui-même en quête de la mystérieuse île de Syberia sur laquelle vivraient encore des mammouths, a été retrouvée à moitié morte par le peuple nomade des Youkols. Sur son lit d’hôpital, elle fait la rencontre d’un guide Youkol unijambiste. Ce dernier qui est pourtant le seul espoir de sa tribu de pouvoir suivre la transhumance des autruches des neiges, semble être retenu de force sur place avec l’américaine dans la clinique du docteur Zamiatine. En effet, c’est l’autoritaire Olga Efimova qui est chargée de les garder sur place suite à la demande d’un mystérieux borgne. Pourtant, Kate est aussi recherchée par un détective privé venu de New-York et chargé de la ramener au pays où elle est accusée d’avoir volé un contrat et causé la mort de Mr Hans Voralberg.

test-syberia-3

Syberia 3 : le jeu

Si ce scénario ne sera pas des plus surprenants pour les habitués des deux précédents volets de Syberia, les novices pourraient rapidement s’y perdre s’ils ne se concentrent pas davantage dessus. D’ailleurs, on ressent dès sa première approche que Syberia 3 n’est pas un jeu pour les débutants dans l’aventure. Destiné spécialement pour ceux qui ont déjà joué aux deux autres volets, ce jeu comporte par contre un réglage de la difficulté. Ce qui pourrait être intéressant pour les débutants, passionnés de jeux d’aventure. D’ailleurs le joueur aura le choix de jouer en mode Voyage ou Aventure dans Syberia 3. Le premier s’accompagne de quelques indications visuelles tandis que le second en sera privé. Dans les deux cas, le joueur profitera toutefois d’une grande variété d’énigmes parfois jugées trop basiques, tantôt fâcheuses.

Syberia 3 plongera en outre le joueur dans un univers fictif très intéressant. Là où les Youkols imaginent des autruches de neiges et autres mammouths connaître une existence probable, offre un dépaysement total au joueur. Le graphisme, bien que pas tout à fait impressionnant, offre des dessins sublimes notamment avec les caractéristiques des personnages du jeu. Ceux qui apprécient les détails adoreront ce jeu.